Une subvention du Fonds d’urgence d’appui communautaire (FUAC) permettra à notre organisme d’accroître sa capacité de production alimentaire!

Le Mûrier dispose déjà d’une cuisine de production bien équipée, qu’on a nommé La Fabrique à Bouffe. Installée aux Appartements Papineau et entièrement rénovée en 2014, elle est le centre névralgique de notre production de repas.

La subvention du FUAC, une belle occasion d’accroître nos services

La nouvelle cuisine au Toit vert, qui se nommera l’Atelier, sera installée dans une portion inutilisée du garage intérieur de la résidence. Grâce à l’aide du FUAC, qui s’élève à 50 000 $, les travaux devraient débuter sous peu, et se terminer à la fin de l’été.

L’Atelier nous permettra d’augmenter à la fois la capacité de production alimentaire et le nombre de stagiaires expérimentant une activité de travail. Car avoir une cuisine de production, c’est également une occasion d’offrir des stages d’expérimentation à l’emploi aux personnes vivant avec un trouble de santé mentale grave. Elles peuvent ainsi découvrir les tâches et responsabilités d’un travail en cuisine, dans le respect de leur rythme et de leurs capacités.

Lorsque les activités régulières du Mûrier reprendront, nous pourrons lancer le processus de recrutement pour une dizaine de stages supplémentaires.

Une marque de confiance de la part du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire

Le Mûrier a reçu cette subvention du Fonds d’urgence d’appui communautaire car l’organisme possède déjà des structures bien implantées pour rejoindre les personnes vivant avec un trouble de santé mentale. Il s’agit d’une clientèle particulièrement vulnérable à l’insécurité alimentaire, et nous sommes en première ligne pour leur offrir des services ciblés qui répondent à leurs besoins.