KINOS, une entreprise qui donne de son temps

KINOS, une entreprise qui donne de son temps

Éric Robillard fait partie de l’entourage du Mûrier depuis de nombreuses années ; en fait, il a côtoyé le directeur général du Mûrier, Alex Chayer, pendant ses études. Une amitié durable !  

En 2003, Éric a fondé Kinos, une agence de publicité, de design et d’idéation qui offre une panoplie de services créatifs : graphisme de marque, publicité imprimée et numérique, production vidéo, conception de sites web et autres services associés.  

Sa réputation n’est plus à faire ; au fil des ans, Kinos a développé une longue liste de clients dont eOne Entertainment/Les Films Séville, TVA Films, Disney, Warner Bros., 20th Century Fox, Paramount, HBO, Les Éditions de la Mortagne, MP2B assurance et la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.  

Joindre la communauté du Mûrier 

Lorsque M. Robillard a manifesté l’intérêt de s’impliquer au sein d’un conseil d’administration, il a été invité à soumettre sa candidature pour joindre les rangs du Mûrier. Il a été élu administrateur en 2009 et a siégé pendant un an.  

Cela lui a permis de se familiariser avec la cause et de mieux cibler les besoins de l’organisation. Il en est venu naturellement à offrir les services de son agence, en facturant le meilleur prix possible, lorsque le Mûrier devait produire des documents nécessitant du travail de graphisme 

Puis, il s’est fait la réflexion suivante : comme il n’avait pas le réflexe de faire des dons en argent, il donnerait dorénavant de son temps. C’est ce qui l’a amené à offrir les services de son agence de manière bénévole.  

La cause est bonne. Le Mûrier a pour mission d’aider les gens ; si moi je peux aider, c’est comme aider les gens directement. Selon moi, l’argent [du Mûrier] doit aller aux gens !  

Depuis, il réalise gratuitement la conception graphique des rapports d’activités du Mûrier. Il a aussi créé certains visuels pour les activités du Mûrier, comme les panneaux d’affichage que vous avez pu voir sur la sécurité alimentaire et Le Mûrier au 5 à 7 de notre communauté. Les services de graphisme, rédaction et traduction sont à la disposition du Mûrier si l’organisme en fait la demande.  

Son attachement pour les services du Mûrier 

Éric souligne à quel point les défis sont grands, pour un organisme en santé mentale, quand il est temps de recueillir des fonds ou mobiliser le grand public à sa cause.  

Ce qu’ils font [au Mûrier] n’est pas sexy ! Ils sont dans le quotidien, l’épicerie, l’aide au budget, fournir un appartement, aider à l’autonomie. C’est une mission concrète, proche du monde, c’est ce qui m’a toujours plu. On ne peut pas tous faire les causes glamour, ça prend du monde pour les vraies affaires du quotidien !  

Merci Éric d’appuyer la mission du Mûrier grâce à ton entreprise !  

Une nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire

Une nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire

En cette période de pandémie, la collaboration et l’entraide sont essentielles. Les personnes vivant avec un trouble de santé mentale que nous desservons ont besoin de toutes les ressources disponibles afin de maintenir la meilleure qualité de vie possible.

Depuis la mi-mars, notre équipe sert gratuitement plus de 100 repas par jour à nos résidents, du lundi au vendredi. L’objectif est de les aider à respecter les consignes gouvernementales de confinement tout en assurant leur sécurité alimentaire.

Nous savons que les personnes vivant avec un trouble de santé mentale grave sont davantage touchées par l’insécurité alimentaire, et qu’elles vivent en temps normal plus souvent de la pauvreté et de l’isolement social. En ce moment, elles sont aussi plus vulnérables face à la contamination au coronavirus.

C’est pour cette raison que le Mûrier et la Maison Saint-Dominique ont convenu d’une action commune; la Fabrique à Bouffe du Mûrier, qui fonctionne à plein régime grâce à deux employés extrêmement dévoués, préparera gratuitement 70 repas supplémentaires du lundi au vendredi pour la Maison Saint-Dominique, donc 350 repas de plus chaque semaine!

La clientèle de la Maison Saint-Dominique est formée d’adultes à faible revenu, vivant seuls et ayant des problèmes de santé mentale. La mission de l’organisme est de leur offrir un logement social permanent ainsi que du soutien psychosocial et communautaire, en leur laissant beaucoup d’autonomie dans les autres sphères de leur vie. L’offre alimentaire ne fait donc pas partie de ses services habituels, car ses résidents achètent et préparent leurs repas eux-mêmes.

Dans le contexte actuel, les organismes œuvrant dans le secteur des services résidentiels pour les personnes vivant avec un trouble de santé mentale souhaitent tous faciliter la vie de leur clientèle, veiller à leur sécurité alimentaire et diminuer au maximum les risques de contagion. C’est pourquoi notre mission commune nous amène à former cette alliance naturelle. La Maison Saint-Dominique devrait recevoir ses premiers plats d’ici quelques jours.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont rendu cette collaboration possible, et plus particulièrement nos employés et nos fournisseurs de denrées alimentaires.

COVID-19 : nos actions depuis le 12 mars

COVID-19 : nos actions depuis le 12 mars

Depuis le 12 mars, nous avons mis en place certaines mesures pour nous adapter à la situation actuelle et protéger les personnes que nous desservons. Grâce à notre équipe, l’ensemble de nos services ont réagi rapidement pour s’ajuster. Nous sommes très fiers du travail qu’ils ont accompli en si peu de temps. Nous savons tous que la situation fragilise notre clientèle et engendre beaucoup d’anxiété; le soutien de nos employés est essentiel à leur sentiment de sécurité.

(suite…)

Le Chez-Nous de Mercier-Est, partenaire de Cuisinons ensemble

Le Chez-Nous de Mercier-Est, partenaire de Cuisinons ensemble

Cuisinons ensemble est un projet qui se décline en deux étapes. Il y a d’abord les ateliers à domicile, où un cuisinier-formateur accompagne individuellement chaque participant dans ses apprentissages culinaires de base : faire un menu, une liste d’épicerie, un budget, maîtriser les notions élémentaires en cuisine. Lorsque ces ateliers sont terminés, les participants sont invités à joindre un club alimentaire dans différents organismes partenaires.

Comme Cuisinons ensemble a toujours besoin de locaux pour tenir ses clubs, les partenariats sont essentiels. Andrée-Ann Pagé, une bénévole qui s’est longtemps dévouée pour Cuisinons ensemble, nous a permis de développer un nouveau partenariat avec l’organisme Le Chez-Nous de Mercier-Est. Le fait qu’elle soit présidente de leur conseil d’administration a facilité le premier contact avec la direction !

Le Chez-Nous de Mercier-Est est un centre communautaire qui dessert les personnes de 55 ans et plus, en leur offrant des activités et services adaptés à leurs besoins. Une cuisine fait partie de leurs installations, et des activités de cuisine collective s’y tenaient déjà.

Une collaboration aux nombreux bénéfices

L’intérêt des partenariats est de favoriser une mixité sociale entre différentes populations. Au quotidien, les défis des membres du Chez-Nous de Mercier-Est sont essentiellement de lutter contre l’isolement, de vivre avec une perte d’autonomie ou des troubles cognitifs. Quant à la clientèle du Mûrier, il s’agit de personnes vivant avec un trouble de santé mentale, souvent en situation de désaffiliation sociale et d’insécurité alimentaire.

Dans le cadre des clubs alimentaires de Cuisinons ensemble, les participants préparent le repas en commun, dans un esprit d’entraide et de soutien mutuel. La particularité de ce partenariat réside dans ses échanges intergénérationnels : cela a mené à une plus grande ouverture et à une belle cohésion entre les deux groupes, favorisant ainsi la sécurité alimentaire de tous.

À tous les mois, le club réunit de 8 à 12 participants ; l’activité est si populaire que les inscriptions se bouclent rapidement, parfois même des semaines à l’avance. En cuisine, les gens s’activent, tous occupés à des tâches précises… mais pas assez pour ne pas en profiter pour discuter ! Une fois que les plats sont prêts, ils prennent le temps de manger ensemble. Ils repartent ensuite avec une autre portion pour la maison, et assurément contents d’avoir partagés ce moment en commun.

S’inscrire au programme de Cuisinons ensemble

 

Le Chez-Nous de Mercier-Est offre à ses membres des activités artisanales, culturelles, physiques et sociales, ainsi que des ateliers et des conférences susceptibles d’intéresser les aînés. Les membres peuvent aussi bénéficier de services d’intervention et de dépannage alimentaire. Consultez leur programmation du printemps !